Les Bouches de Kotor forment forment une baie, s’apparentant à un fjord d’Europe du Nord, encadré par les derniers sommets des Alpes dinariques. Cette région marquée par une longue présence vénitienne possède de nombreuses merveilles naturelles et architecturales. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la Boka, comme on la surnomme, alterne golfes et détroits, sur lesquels règnent cités médiévales enchanteresses, comme Kotor, Perast et Risan. Kotor, Cattaro, de son nom italien, est l’une des villes historiques les plus intéressantes du Monténégro. Située dans un cadre naturel impressionnant, elle témoigne de la riche histoire de la région avec ses remparts, ses églises, ses rues pavées, ses maisons en pierre et sa cathédrale érigée au XIIe siècle, soit l’une des plus anciennes d’Europe. Perchée sur les hauteurs de la ville, la Forteresse Saint-Jean qui surplombe la baie offre un panorama époustouflant. Perast est l’un des villages les plus charmants des bouches de Kotor avec ses palais d’influence vénitienne, ses églises et ses nombreuses terrasses en bord de mer. Le temps semble s’y être arrêté. Ce petit village est également célèbre pour l’îlot artificiel créé au XVe siècle au milieu de la baie qui abrite une petite église.

Autre étape incontournable à l’entrée des Bouches de Kotor, la ville d’Herceg Novi. Située à quelques kilomètres de la Croatie, elle possède de nombreuses plages et un charme différent des autres villes de la région.