Petit pays encore méconnu, la Slovénie, est située au cœur de l’Europe la croisée des influences méditerranéennes et d’Europe centrale. Son territoire s’étend sur 20 273 km2. Elle possède des frontières terrestres avec l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie. La Slovénie possède également un littoral de 40 kilomètres et des frontières maritimes avec l’Italie et la Croatie.

La Slovénie en bref

Nom officiel : Slovenija
Capitale : Ljubljana
Langue officielle : Slovène
Régime politique : Régime parlementaire
Monnaie : Euro
Appartenance Union Européenne : Oui
Espace Schengen : Oui
Zone Euro : Oui

La Slovénie en quelques chiffres 

  • Superficie : 20 273 kilomètres carrés
  • Population : 2 millions d’habitants
  • Principales religions : Catholiques (73,4%), musulmans (3,7%), orthodoxes (3,7%)
  • 4 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco
  • 1 parc national
  • 1 île

Sites classés UNESCO

En Slovénie, il y a 4 sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO,  2 sites culturels et 2 sites naturels.

Sites culturels

  • Le patrimoine du mercure à Idrija (2012)
  • Les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (2011)

Sites naturels

  • Les forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe (2007, 2011, 2017). Deux sites en Slovénie : la forêt vierge de Pragozd Krokar et la forêt vierge de Sneznik-Zdrolce.
  • Les grottes de Skocjan (1986)

Artistes et personnalités célèbres

La culture slovène n’est pas la plus facilement accessible, cependant il vous faut absolument connaître son architecte et son poète les plus célèbres avant de vous rendre en Slovénie pour mesurer leur importance sur la culture du pays.

Si vous passez par Ljubljana, vous serez sans doute émerveillés par son architecture singulière. Cela est en grande partie dû à Joze Plečnik (1872-1957), l’architecte le plus célèbre du pays. Personne n’a eu autant d’impact sur la ville et le pays. Son influence est comparable à celle d’Antoni Gaudí à Barcelone. La plupart de ses créations se trouvent dans la capitale slovène comme le célèbre Triple Pont, destiné aux piétons, en plein coeur de la ville, la bibliothèque nationale et universitaire, les marchés couverts qui longent la rivière Ljubljanica ou le cimetière de Zale.

Le poète France Preseren est né près de Bled en 1800. Bien qu’il n’ait publié qu’un seul recueil de poèmes, sa poésie émouvante et pleine de ferveur a fait de lui le meilleur représentant du romantisme slovène. La date de sa mort, le 8 février 1849 est devenue la Fête de la Culture slovène, ou fête Preseren, jour férié. Cela témoigne de la place centrale, inégalée, qu’il occupe aujourd’hui dans la culture slovène.

L’hymne du pays est également tiré de l’un de ses poèmes. Intitulé Zdravljica (que l’on pourrait traduire par « je lève mon verre » ou « un toast »), comme le poème, il est devenu officiellement hymne national le 27 septembre 1989. Pour les plus curieux, son oeuvre a été intégralement traduite en français.