La Croatie possède une gastronomie riche, à l’image de sa culture, entre influences méditerranéennes le long de la côte adriatique et balkaniques au nord du pays et à l’intérieur des terres.

La cuisine du nord et du centre de la Croatie se compose essentiellement de viandes grillées ou rôties et de charcuterie artisanale, de jambons crus ou fumés.

La cuisine du littoral quant à elle, fait la part belle aux poissons et aux fruits de mer mais aussi aux fromages de chèvre et de brebis avec des fruits.

La cuisine de Zagreb et du nord de la Croatie

A Zagreb et dans le nord de la Croatie, la gastronomie est d’influence balkanique. Les plats typiques sont nombreux :

Les Strukli sa sirom sont une spécialité de Zagreb. Ce sont de gros raviolis au fromage blanc, nappés de crème fraîche puis passés au four, servis salés ou sucrés. On peut les déguster un peu partout dans la capitale croate.

Autre plat typique de la culture locale, le Burek : Hérité de la domination ottomane, c’est un feuilleté à la viande ou fromage, qui est l’une des spécialités les plus célèbres des Balkans. On le trouve en Croatie mais également en Serbie ou en Bosnie-Herzégovine. Si vous passez par Zagreb, ceux du marché de Dolac sont une véritable institution !

A l’est de Zagreb, dans la région rurale de la Slavonie, on trouve de nombreuses viandes grillées ou rôties et de la charcuterie artisanale comme le kulen, de la saucisse relevée au paprika. Les poissons d’eau douce occupent également une place de choix dans la cuisine slavonne : truite, carpe, perche ou brochets se mangent généralement grillés.

Les soupes aux nouilles ou aux boulettes de viandes sont également populaires.

La cuisine Istrienne

La cuisine istrienne reflète à merveille le mélange des influences méditerranéennes et continentales avec ses nombreux plats à base de poisson et de viande. L’istrie est  également réputée pour les truffes blanches, reconnues comme étant les meilleures au monde, et noires. Le plus renommé des champignons occupe une place importante dans la gastronomie et le patrimoine local. On trouve la truffe dans les terres au coeur de l’Istrie. Elle accompagne notamment les fuzi, une variété particulière de pâtes faites maison, typique de la région. L’Istrie est également célèbre depuis l’Antiquité pour la qualité de son huile d’olive. Elle est produite dans la région depuis des siècles. Les possibilités de dégustation sont nombreuses et fortement recommandées !

On trouve également dans la région de la très bonne charcuterie, notamment le Prsut, le jambon local, que l’on peut également déguster en Dalmatie.

Dans les villes et villages du littoral istrien, ce sont les poissons et les fruits de mers qui sont particulièrement appréciés, vous y trouverez de nombreux restaurants, notamment à Rovinj et Pula où vous pourrez goûter de délicieux risottos de fruits de mer par exemple.

En qui concerne les vins, l’Istrie en produit d’excellents, rouges ou blancs:

  • Le Malvazija istarska, un cépage endémique de l’Istrie que l’on trouve également en Slovénie et en Italie. Il donne un vin de qualité équilibré, harmonieux, et rafraîchissant, aux arômes d’agrumes.
  • Le Teran aussi connu sous le nom de Terrano, un vieux cépage rouge que l’on retrouve également en Istrie croate et slovène ainsi qu’en Italie et qui donne un vin de qualité avec des arômes puissants.

La cuisine du Littoral

La cuisine dalmate est typiquement méditerranéenne. Le poisson est souvent grillé ou préparé en brudet, une soupe de poissons typique de la côte adriatique préparée avec des morceaux de différents poissons mijotés dans du vin avec des oignons et des tomates.

L’île de Pag produit un excellent fromage au lait de brebis, le Paski sir. C’est le plus réputé du pays. L’agneau de Pag est également très apprécié, tout comme celui de Cres.

La Dalmatie et les îles de l’Adriatique produisent d’excellents vins rouges, parmi les meilleurs du pays mais aussi quelques vins blancs comme à Krk ou à Korcula:

  • Le Plavac mali est une variété de raisins du sud de la Dalmatie qui donne certainement le vin rouge le plus célèbre de Croatie, le Dingac. Sa couleur est entre le rouge foncé et le grenat aux reflets violets. Sa saveur est légèrement amère et agréable. C’est un vin que l’on sert avec de la viande rouge mais qui peut aussi accompagner des fromages.
  • Le Babic, un vin rouge issu de raisins principalement cultivés en Dalmatie. Il possède des arômes très fruités. A déguster idéalement avec du jambon cru, de la viande ou du fromage.
  • Le Zlahtina ou Zlajtina, un vin blanc de la région du Primorje, issu de raisins principalement cultivés sur l’île de Krk à Vrbnik, qui donne un vin blanc sec, léger et rafraîchissant avec un arôme floral et fruité. A déguster idéalement avec du fromage ou du poisson.
  • Le Posip, un vin blanc originaire de l’île de Korcula, qu’il est également possible de trouver sur les îles de Lastovo et Mljet. C’est le premier vin blanc croate avec une origine géographique protégée. Il se distingue par un pourcentage élevé d’alcool et un arôme fruité. Il s’adapte parfaitement aux poissons et aux fruits de mer.

Pour les amateurs de bières 

La Croatie possède de nombreuses brasseries artisanales, notamment à Zagreb. Parmi les plus plus connues, Medvegrad, la première microbrasserie de Croatie, Zmajska Pivovara, plus récente, reconnue comme étant l’une des meilleures du pays et Garden Brewery, microbrasserie artisanale, elle aussi basée dans la capitale croate malgré son nom anglais, qui organise des visites et des dégustations de ses différentes bières.

Enfin, pour sortir de Zagreb, Sibenska Pivovara, la brasserie de la ville de Sibenik, située non loin de la Krka en Dalmatie, produit la bière Mihovil qu’il vous faudra absolument goûter si vous passez dans la région.

Terminons cette petite rubrique en évoquant l’alcool le plus typique des balkans :  la Rakija, une eau de vie pouvant atteindre les 60 degrés d’alcool, issue de la distillation de jus de fruits fermentés (généralement des prunes). Une boisson traditionnelle à déguster avec modération évidemment !