Découvrez la faune des Balkans en Croatie, Slovénie et Monténégro

La Faune des Balkans présente une grande diversité et de nombreuses espèces protégées.

On y trouve également de nombreuses espèces d’oiseaux comme l’épervier, la chouette sylvestre, le grand tétras et le vautour fauve en Croatie, l’aigle royal dans les montagnes du Monténégro et de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques dans la région marécageuse de Skadar comme le héron, l’ibis noir ou le très rare pélican frisé. 

Les mammifères sauvages les plus représentés sont l’ours brun, en Slovénie et en Croatie, le loup, le sanglier, la martre, le chevreuil et le cerf à l’est de la Croatie.

La mer Adriatique abrite elle de nombreuses espèces de poissons et de cétacés typiquement méditerranéennes.

Voici une petite présentation des espèces les plus emblématiques des Balkans.

Le vautours fauve

Avec une envergure pouvant atteindre 2 mètres 85, il est le plus grand des oiseaux encore présent en Croatie. 

On reconnaît le vautour fauve grâce notamment à sa tête blanche. Ses 2 plus grands cousins, le vautour moine et le gypaète barbu, ont déjà disparu de cette région il y a quelques dizaines d’années. Malheureusement, les vautour fauves sont eux aussi en voie de disparition. 

Il y a 100 ans, ils étaient présents un peu partout en Croatie. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une centaine de couples qui nichent sur 5 îles croates : Crès, Prvic, Krk, Plavnik et Rab. La plupart de leurs zones de nidification sont classées comme zones protégées mais ce n’est malheureusement pas le cas de toutes.  

L'ours brun

L’ours brun est une espèce strictement protégée en Europe car il a pratiquement disparu de l’Europe occidentale. Il reste cependant très nombreux en Croatie et Slovénie. Cette région est presque intégralement couverte de forêts et forment un habitat naturel parfait pour cette espèce. Il est possible de les observer en Slovénie.

Avec de la patience et accompagnés d’un guide expérimenté connaissant leurs habitudes, vous pourrez les apercevoir dans les régions de Kočevsko et de Notranjska, au sud du pays. Le guide vous emmènera alors dans des postes d’observation situés en hauteur, dans les arbres. C’est une expérience unique en Europe, testée et approuvée par notre équipe.

Le lynx

Le lynx est probablement l’un des animaux les plus rares vivant en Europe. Il est extrêmement difficile de l’observer. Dans les Balkans, il n’y a que très peu d’individus. On le trouve notamment en Slovénie et en Croatie. 

Actuellement, le parc national de Risnjak, au nord de Rijeka,  est l’un des derniers refuges en Europe pour le lynx grâce à ses montagnes et ses immenses forêts protégées. 

Il en est d’ailleurs le symbole et lui a même donné son nom (Lynx se dit “Ris” en croate). 

Le protée

 

Le protée est une espèce endémique très rare vivant dans dans les eaux souterraines des Alpes Dinariques de la Slovénie (on peut notamment  l’observer dans les grottes de Postojna) jusqu’au cours de l’Ombla, à proximité de Dubrovnik. 

 

C’est un amphibien mesurant entre 20 et 30 centimètres, de couleur chair, totalement aveugle et possédant à la fois des poumons et des branchies. C’est un prédateur redoutable parfaitement adapté à son milieu naturel.

Comme d’autres amphibiens, il possède la faculté de régénérer ses membres. Un animal à l’allure préhistorique qui mérite son surnom de “bébé dragon”. 

Le grand dauphin

 

Le grand dauphin est la principale espèce de cétacé que l’on trouve en adriatique. C’est est une espèce protégé en Croatie et il est devenu le symbole de l’île de Lošinj où une réserve à été créée spécialement pour eux par l’ONG Blue World. 

 

Blue World propose des excursions en mer pour les observer en prônant un comportement responsable. L’occasion d’en apprendre plus sur cet animal emblématique de la région et sur sa protection.