Le pays prend des airs de terre promise mais il est toujours aisé de s’y rendre en vol direct.

La nouvelle est arrivée en ce début d’année 2021. Le gouvernement monténégrin a annoncé la faillite de sa compagnie nationale, trop endettée. Elle permettait notamment de relier sa capitale Podgorica avec Paris et Lyon, grâce à des accords avec Air France. Heureusement d’autres compagnies aériennes permettent de relier le Monténégro sans escales depuis la France, la Belgique et la Suisse. C’est le moment de faire le point sur toutes les solutions qui s’offrent à vous. 

Les aéroports au Monténégro

Vous souhaitez voyager au Monténégro cet été Et trouver un vol sans escale(s) ? C’est toujours possible. Tout d’abord, vous devez savoir qu’on a le choix entre deux aéroports pour atterrir au Monténégro : celui de Podgorica ou celui de Tivat. 

L’aéroport de Podgorica, dans la capitale, est situé au centre du pays. Auparavant desservi par la compagnie nationale du Monténégro, l’aéroport de Podgorica est désormais moins facilement accessible en vol direct. Air France propose des vols avec escale à Belgrade depuis Paris (Air Serbia).

 

L’aéroport de Tivat est lui plus petit mais très pratique. Il accueille des vols de compagnies low-cost comme Transavia (Air France) les dimanche et les jeudi du 18.04 au 26.09.2021. Cet aéroport est une excellente alternative à celui de Podgorica, notamment grâce à sa situation idéale, directement dans les Bouches de Kotor (destination prisée des voyageurs souhaitant découvrir le pays).

  • Depuis Paris, le plus simple pour atterrir au Monténégro est donc de réserver votre vol avec Transavia pour une arrivée à Tivat. 
  • Depuis Bruxelles et le Luxembourg, des vols directs sont disponibles vers Tivat avec les compagnies Tui Fly, Try Fly et Ryan Air. 
  • Depuis Genève, c’est EasyJet qui offre des vols directs, toujours vers Tivat. 

L’aéroport de Dubrovnik

Pour vous rendre au Monténégro, vous avez le choix d’un troisième aéroport : Dubrovnik. Vous pouvez passer par les compagnies suivantes : Croatia airlines (Air France) et Easy Jet. Pour les aéroports de province, il existe des connexions ou des vols directs.L’aéroport de Dubrovnik est à seulement 17 km de la frontière avec le Monténégro, soit environ 20 min en voiture. Récupérer votre voiture de location ou transfert à l’aéroport, munissez-vous de vos papiers d’identité, passez la douane et le tour est joué : vous êtes au Monténégro. La ville d’Herceg Novi qui marque l’entrée des Bouches de Kotor est à seulement 10 min en voiture de la frontière. Cependant, gardez à l’esprit que le temps d’attente à la frontière peut s’envoler en haute période d’affluence. L’avantage de passer par Dubrovnik est un plus large choix de vols directs. C’est aussi l’occasion de s’y arrêter quelques jours et d’explorer la perle de l’Adriatique, au départ ou à l’arrivée. 

Le Monténégro reste une destination privilégiée au sud de l’Europe

Vous l’aurez compris, le Monténégro reste facilement accessible aux voyageurs. En revanche, les informations décrites dans cet article sont susceptibles d’évoluer. Par exemple, le gouvernement du Monténégro a émis le souhait de recréer une compagnie nationale au plus vite ou de nouvelles compagnies pourraient proposer des vols directs pour occuper la place laissée vide. 

La destination est idéale pour se ressourcer dans une mer adriatique translucide comme pour les hyperactifs en mal d’aventure, avec des paysages emblématiques, une richesse culturelle et gastronomique et un peuple accueillant. Retrouvez les informations mises à jour dans notre page Comment arriver au Monténégro ?, ainsi que notre circuit alliant Croatie et Monténégro.